Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 janvier 2019 6 12 /01 /janvier /2019 17:27

Le principal rôle des sucres, sucres rapides et sucres lents, est de fournir à l’organisme l’énergie nécessaire à son fonctionnement : permettre aux muscles de se contracter ou à notre cerveau de fonctionner ( il utilise au repos 60 % du glucose de l’organisme et plus on se creuse les méninges, plus on a besoin de carburant ! ). Ils doivent constituer à eux seuls plus de 50 % de la ration calorique journalière en privilégiant les aliments riches en amidon (pâtes, riz, pain, etc) et en limitant l’apport de sucres rapides à 10% des calories quotidiennes selon les recommandations de l’OMS.

Au mascobado, sirop d’agave, miel des Chiapas, Artisans du Monde vous propose un nouveau sucre de canne : le « dulcita » au goût de miel, produit par la coopérative Copropap en Équateur.

Il est cultivé « entresaque », c’est à dire en alternant les rangées de canne et les rangées de culture vivrière.

 

 

Du sucre, très peu pour moi ! Et pourtant...Du sucre, très peu pour moi ! Et pourtant...

Et on ne coupe que les pieds arrivés à maturité (ce qui conserve le goût fruité au sucre) avant de replanter des boutures si nécessaire.


Fertilisation  avec de la cendre et des plantes telles que les arachides plantées  pour l'apport en azote très important pour la canne à sucre.
 

Du sucre, très peu pour moi ! Et pourtant...Du sucre, très peu pour moi ! Et pourtant...

Transport à dos d’ânes puis en camion, broyage, puis le jus est décanté puis filtré. Plusieurs bains de cuisson successifs de 70 à 123°c, l'eau s’évapore et on obtient "le miel"

Alors choisissez plutôt votre sucre selon vos préférences, l’origine du produit, son écologie, ses qualités gustatives, variez vos sources afin de retirer les bienfaits de chacun, mais surtout, rappelez-vous que la modération a bien meilleur goût!

Du sucre, très peu pour moi ! Et pourtant...

Derrière le sucre, une coopérative...Créée en 1992 en Equateur, Copropap réunit 47 producteurs et productrices de canne à sucre impliqués dans la gestion de la coopérative, ainsi que 300 salariés. La dulcita est cultivée à Paraiso, qui signifie "paradis". Ce village où la terre est particulièrement fertile est situé à 2000 mètres d'altitude, les producteurs y cultivent également du maïs, des haricots et des bananes.
Grâce à la prime de développement, une nouvelle petite usine a été mise en place en 2018 pour leur permettre d’augmenter leur production.
Le commerce équitable leur permet de résister aux lobbying miniers, de continuer à valoriser leur culture "entresaque" tout en leur offrant l'opportunité de nouveaux marchés. Au point de vue social, la coopérative peut apporter notamment une assurance maladie aux producteurs et leur famille ainsi qu'un système de prêts pour les accompagner dans tous leurs projets.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Dates à retenir

AOUT:

Plus que jamais le commerce équitable est la réponse aux violences de toutes sortes pour les populations d'ici et d'ailleurs!

Des liens à suivre

La faim expliquée? à lire :

Guerre en Ukraine et crise alimentaire : faits et débats
  
L'invasion de l'Ukraine par la Russie est-elle la cause principale de la crise alimentaire ? L'utilisation de l'arme alimentaire est-elle une tradition spécifique 'soviétique' ou est-elle, au contraire, très répandue, sinon généralisée ? 

Nature et causes de la crise, impacts et solutions possibles. 
  [lire]

 

 

Nos actions en éducation

 

Interventions en collège et en lycée, ponctuelles ou à l’année, sur des thématiques.

5 propositions à adapter au niveau scolaire et programme :

 


Artisans du Monde est agréée  “association complémentaire de l’enseignement public” par le Ministère de l’Éducation Nationale.( lire la convention   et agrément renouvelé par le MEN pour 2022


 

Actualités :

Rendre les populations autonomes avec le commerce équitable :

Le commerce équitable à se développe avec des projets vertueux pour les pays d’origine des produits. Alain Hohwiller, président de Solidar’Monde nous parle de leur approche.